• logo linkedin
  • logo email
Pour des communes inclusives et durables en Guinée
Le projet mis en oeuvre par l'ONG Aide et Action a pour but d'accompagner des communes à intégrer dans leur plan de développement des problématiques, comme l’environnement, le foncier et l’autonomisation des jeunes et des femmes, jusqu’à présent ignorées.
Descriptif

La préservation de l’environnement, fortement menacée par les exploitations minières, l’autonomie des jeunes et des femmes dans des sociétés inégalitaires, ainsi que les conflits fonciers dans des communautés où la terre constitue la première richesse, sont des problématiques qui se posent avec acuité en Guinée. Jusqu’à présent les collectivités locales n’ont pas été en capacité de les prendre en charge pour promouvoir un développement durable et inclusif.

Le projet, mené avec des collectifs d’organisations de la société civile dans 3 communes rurales, contribue à la formulation de plans de développement locaux sensibles à l’environnement, au foncier et à l’autonomie des jeunes et des femmes. Il permet aux citoyens d’élaborer des diagnostics sur ces sujets afin d’en faire des priorités du développement local. Il fait émerger des projets portés par les jeunes, les femmes et les élèves, avec l’ambition de faire évoluer les pratiques, en particulier à travers l’agroécologie. Par cette démarche les collectivités construisent de façon plus autonome leurs propres projets locaux alors que le plus souvent, elles ne font que décliner simplement les politiques nationales. 
Par ailleurs, les enfants deviennent aussi des acteurs du changement.

ONG

Aide et Action travaille en Guinée depuis 1992. Entre 2008 et 2019, elle a géré un programme concerté pluri acteurs (PCPA), le programme de renforcement des capacités des organisations de la société civile et de la jeunesse guinéennes (PROJEG). Le PROJEG a travaillé avec plus de 700 organisations, dont les collectifs partenaires du projet, autour des questions de contrôle citoyen de l’action publique, d’extraction minière et de jeunesse. 

Partenaires

3 collectifs d’associations constituent des partenaires de mise en œuvre : l’Alliance de la Guinée forestière (83 organisations) qui s’investit dans la commune de Pelé (Guinée forestière), le collectif ARSYF (4 organisations) qui travaille sur Dabiss (Basse Guinée) et le collectif HERE (5 organisations) qui agit à Doko (Haute Guinée). 

ACORD, association nationale spécialiste des questions foncières, apportera son expertise.

La recherche est associée à travers l’université de Sonfonia en Guinée et le laboratoire interdisciplinaire Groupement pour l’étude de la mondialisation et du développement (GEMDEV) en France. 

Résultats attendus
  • Les 3 communes intègrent dans leurs plans de développement les questions d’environnement et d’agroécologie, de conflits fonciers et de l’autonomisation des jeunes et des femmes (baisse des conflits fonciers de 20 %, 18 écoles pratiquent l’agroécologie, etc.)
  • 450 jeunes et 450 femmes mènent des activités génératrices de revenus
  • Les OSC réalisent des projets dans l’environnement et sur les conflits fonciers (1 initiative/thématique/an/commune)
  • Des bilans réalisés permettent aux pouvoirs publics locaux, à l’administration et aux OSC/citoyens d’améliorer les projets (3 plans d’amélioration/an/commune)
  • Les OSC ont acquis de l’expertise et sont reconnues par les autorités
     
Secteurs
Guinée
Localisation
850 000 Euros
Montant du financement AFD
1 700 000 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Janvier 2020
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Status

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.