• logo linkedin
  • logo email
default image
Ce projet s’inscrit en bonne articulation des actions déjà financées par l'AFD en appui au Réseau SEGA One Health. Il vise donc non seulement à compléter les activités de veille et de riposte sanitaire déjà mises en oeuvre dans le cadre du projet RSIE 3 de l'AFD, mais aussi à renforcer les systèmes de laboratoires nationaux et à favoriser leur coopération au niveau régional.
Contexte

Depuis 2020, le monde est confronté à la pandémie de Covid-19, urgence de santé publique de portée internationale. Cette pandémie a de fortes répercussions sur les systèmes de santé, en exerçant une pression sur les ressources humaines et la disponibilité des équipements médicaux.

La région de l’océan Indien n’est pas épargnée et les États membres de COI (Comores, France, Madagascar, Maurice, Seychelles) sont confrontés au défi de maîtriser cette épidémie et la crise sanitaire qu’elle provoque. Malgré leurs profils épidémiologiques variés, ces pays partagent un espace commun face aux maladies infectieuses et sont interdépendants face au risque épidémique.

Les États membres de la COI avaient décidé de s’unir, à la suite de l’épidémie Chikungunya, pour créer un réseau régional de surveillance des épidémies et de gestion des alertes (Réseau SEGA One Health) qui est coordonné par la COI. Ce réseau a pour objectifs la surveillance épidémiologique, la gestion des alertes et des ripostes au niveau régional, la formation et la collaboration avec la recherche dans une approche « One Health ». Il est soutenu par l'AFD à travers les projets RSIE depuis 2008.

Descriptif

Le projet RSIE 3 - UE doit contribuer à la santé des populations dans les États membres de la Commission de l’océan Indien en renforçant les capacités régionales de maintien de la sécurité sanitaire et en atténuant les impacts des épidémies et des pandémies. Son objectif global est de renforcer et de pérenniser les capacités de la COI et des membres dans la gestion des risques épidémiques et zoonotiques en :

  • améliorant la surveillance de la santé publique et l'alerte et la riposte dans les États membres de la COI et au niveau régional,
  • renforçant la préparation stratégique et les mécanismes de plans de réponse en cas de pandémie comme le Covid-19.

Cette délégation de financement de l'UE est une reconnaissance de la légitimité de l'AFD dans le domaine de la sécurité sanitaire ; elle s'inscrit dans le cadre de la stratégie Team Europe qui vise à combiner des ressources de l’UE, de ses États membres et d’institutions financières dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19, et dans le cadre des stratégies One Health.

Impacts
  • Permettre à la COI et ses États membres de renforcer les capacités de surveillance épidémiologique, de diagnostic (test et laboratoires), de prévention et de contrôle des épidémies et le cas échéant la prise en charge des malades (équipements et médicaments) ainsi que les capacités de communication.
  • Appuyer la COI dans le renforcement des cadres de collaboration avec l'OMS, l'OIE et l’Africa-CDC de l'UA.
01/07/2020
Date de début du projet
3 ans
Durée du financement
Comores- Madagascar- Maurice- Seychelles
Localisation
8 738 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Les États membre de COI
Bénéficiaires
Union européenne
Cofinanceurs

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.