Maurice

Petit État insulaire vulnérable aux changements climatiques mais économiquement dynamique, l'île Maurice promeut un modèle de développement durable qui allie bien-être social et croissance. L’AFD est l’un de ses principaux partenaires. Au programme : infrastructures, transition énergétique, climat et intégration régionale.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Célébration de la Commémoration du jour de l'indépendance, Maurice
Maurice et l’AFD : concilier croissance économique, bien-être social et respect de l’environnement
Célébration de la Commémoration du jour de l'indépendance, Maurice

Améliorer la qualité des infrastructures

Ville, Maurice

Améliorer la qualité des infrastructures

Les infrastructures de l’île nécessitent d’être rénovées et modernisées. L’AFD a ainsi contribué à soutenir les investissements qui renforcent l’accessibilité du pays et la sécurité d’approvisionnement via :  

  • le projet d’extension du terminal à conteneurs pour la Mauritius Ports Authority (MPA). À travers un vaste programme d’extension des infrastructures portuaires, le projet a permis d’améliorer la connectivité nationale et régionale de l’île ;
  • la modernisation de l’entreprise de manutention Cargo Handling Corporation Limited (CHCL) en participant à sa recapitalisation et au remplacement de ses équipements.

Accompagner la transition énergétique

Paysage, Maurice

Accompagner la transition énergétique

La maîtrise de l’énergie est essentielle dans un pays insulaire à forte densité démographique (656 hab/km2). Le gouvernement encourage tout projet qui permet de rendre l’île plus autonome et plus propre. À ce titre, l’AFD contribue à :  

  • moderniser les infrastructures dans l’énergie : l’AFD accompagne le gouvernement dans la définition de sa politique énergétique et la programmation de ses investissements. Nous soutenons aussi, avec le Fonds Vert pour le Climat, le Central Electricity Board (CEB) dans son programme d’amélioration de la transmission électrique et d’injection d’énergies renouvelables dans le réseau.
  • promouvoir les actions d'atténuation et appuyer le secteur privé pour contribuer aux financements d’investissement permettant de réduire l’impact du changement climatique (projets d’adaptation) via la ligne de crédit Sunref III mise en œuvre par deux banques partenaires mauriciennes.

Renforcer la résilience aux effets du changement climatique

Mayotte panneaux solaires

Renforcer la résilience aux effets du changement climatique

Le gouvernement mauricien est l’un des premiers pays à avoir signé l’Accord de Paris sur le climat. Un programme national ambitieux prévoit des mesures d’adaptation importantes qui nécessitent une aide internationale. Il s’agit en effet de mieux gérer la ressource en eau, de lutter contre l’érosion des zones côtières et de repenser les modes de productions agricoles. 

Dans ce contexte, une facilité Adapt’Action a été conclue entre la République de Maurice et l’AFD. Adapt'Action vise à accompagner la mise en œuvre de la contribution déterminée nationale de Maurice (CDN), notamment sur la thématique de l’adaptation. Cet appui portera sur la gouvernance climat, les politiques publiques sectorielles ainsi que sur la préparation de projets structurants.

L’AFD mobilise son expertise ainsi que ses lignes de crédit Sunref (à travers le financement de projets d’adaptation aux changements climatiques) pour accompagner l’île dans sa transition agricole et énergétique.

Elle contribue également à préserver les zones côtières en y développant des activités économiques plus durables et en protégeant les ressources marines et terrestres grâce à un projet du Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM).

Favoriser l’intégration et la coopération régionales

Maurice îles aux aigrettes

Favoriser l’intégration et la coopération régionales

La coopération régionale est essentielle pour aborder des enjeux communs aux pays de l’océan Indien, notamment dans les domaines de l’environnement, du climat et de la santé. C’est aussi un axe historique des activités de l’AFD dans la zone. L’AFD travaille ainsi avec : 

  • la Commission de l’océan Indien (COI), créée en 1984 et soutenue par l’AFD. Celle-ci réunit Maurice, Madagascar, La Réunion, les Seychelles et les Comores pour des actions concertées sur des problématiques communes. Nous finançons ainsi le projet RSIE3 afin de lutter contre les risques d’épidémies et avons accordé à la COI une facilité d’amorçage, de préparation et de suivi de projets (FAPS) afin de renforcer son action dans la gouvernance régionale, la gestion des déchets plastiques et la protection durable du patrimoine culturel indianocéanique. 

  • L’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie de l’océan Indien (UCCIOI). L'AFD soutient un projet de renforcement des capacités commerciales (PRCC) qui a pour finalité de contribuer à une meilleure intégration dans le commerce régional, puis mondial des pays de la région et de permettre une plus grande ouverture de La Réunion et de Mayotte sur leur environnement économique régional. Son objectif principal : développer la coopération inter-îles et intensifier ainsi les échanges économiques intra régionaux et extra régionaux.

707,6
millions d’euros engagés depuis 2006

Petit pays insulaire, l'île Maurice a néanmoins réussi à diversifier son économie et à s’intégrer dans les marchés mondiaux. La forte densité de sa démographie a également contribué au développement de l’île. Elle a tissé des liens avec sa voisine La Réunion et les autres îles de l’océan Indien, tant au niveau environnemental qu’économique.

Mais le pays bute sur des ressources naturelles limitées et menacées par les dérèglements climatiques. Il est face à un double défi : la nécessite d'améliorer les infrastructures de base (routes et ports) et de préparer la jeunesse à intégrer le marché de l’emploi, tout en accroissant sa résistance aux chocs et en s'adaptant aux effets du changement climatique. Maurice doit trouver de nouveaux ressorts de croissance pour une économie plus solide, plus durable et qui profite à tous.

L’AFD est présente à Maurice depuis 1975. Après avoir cessé ses activités en 1995, en raison du niveau de développement atteint par l’île, elle l’accompagne depuis 2006 dans sa transition économique et écologique. L’AFD est devenue l’un de ses partenaires privilégiés qui, au-delà de l’apport de financements, peut mobiliser des expertises et un savoir-faire pour répondre aux enjeux de renforcement des capacités. Nos financements bénéficient aux autorités publiques comme aux acteurs privés et de la société civile : banques et entreprises, organisations professionnelles et syndicats, organisations non gouvernementales. Dans le cadre de la structuration de son action au sein du département Trois Océans, son action s’étend à la région de l’océan Indien.

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets