• logo linkedin
  • logo email
Résumé d'évaluation - Appui aux coopératives oléicoles du Sud Liban dans la zone contrôlée par les troupes françaises de la  FINUL

Au Liban, pour le secteur oléicole, le projet Appui aux coopératives oléicoles du Sud Liban dans la zone contrôlée par les troupes françaises de la FINUL (DAMAN2), a fait l’objet d’une évaluation entre fin 2019/2020.

L’objectif du projet était de renforcer les capacités organisationnelles, techniques et commerciales de 6 coopératives oléicoles au Sud Liban et de renforcer la confiance entre les troupes françaises de la FINUL et les populations locales, pour contribuer à la stabilité de la région frontalière avec Israël. Globalement pertinent, efficient et avec une bonne efficacité technique, le projet a permis une augmentation de la capacité de trituration et une croissance du nombre d’oléiculteurs clients des coopératives. Les pratiques culturales ont été améliorées grâce aux formations dispensées. Dans 5 des 6 coopératives cibles, trois ans après la fin de DAMAN2, les résultats obtenus sont encore visibles et peuvent être qualifiés de durables. 

Toutefois, en l’absence d’enquêtes ménages, l’impact du projet sur la croissance des revenus n’a pu être analysé. Les bénéficiaires déclarent cependant une amélioration de ces derniers. Par ailleurs le projet n’a pas permis une meilleure commercialisation des produits oléicoles ni contribué à une augmentation des superficies plantées.

L’approche menée pour renforcer la gouvernance interne et la commercialisation a été peu efficace. L’appropriation des résultats de DAMAN 2 par le ministère de l’Agriculture a été limitée. Enfin, même si la valeur ajoutée de l’AFD s’est confirmée sur le plan technique et financier, la mise en place d’un dispositif de suivi et évaluation aurait permis de valoriser davantage son appui. Pour finir, le second objectif « renforcer la confiance entre les troupes françaises de la FINUL et les populations locales » aurait indirectement été atteint, pour autant la proposition technique de l’opérateur s’est concentrée sur les aspects essentiellement techniques de DAMAN2 et la poursuite de l’objectif 1.

Les résultats de DAMAN2 permettraient d’envisager une nouvelle phase avec des améliorations à proposer, comme : consacrer davantage de temps au renforcement de la gouvernance interne et à la commercialisation, ou encore, mettre en place un centre d’appui national aux coopératives. Enfin l’AFD pourrait profiter du succès de DAMAN2 pour faire bénéficier d’autres régions libanaises des leçons apprises.

pdf : 483.08 Ko
auteur(s) :
Sawsan MEHDI
disponible aussi en : fr
483.08 Ko (pdf)
téléchargé 9 fois