• logo linkedin
  • logo email
Dakar c'est la vie podcast binge audio Sénégal AFD série
La journaliste de Binge Audio Estelle Ndjandjo et l’illustrateur Grégory Mardon sont partis à la découverte du Sénégal et de ses habitants pour aborder deux problématiques clés dans le développement du pays : l’impact politique et social des séries TV d'éducation par le divertissement, et les aspirations de la jeunesse. Deux podcasts de 20 minutes du Programme B de Binge Audio à écouter dès le 16 janvier sur Spotify, Deezer et Apple podcast.

À Ratanga, la vie de quartier n’est pas toujours facile. Personne ne connaît Ratanga ? C'est normal, ça n'existe pas… Au Sénégal, le dialogue autour des sujets politiques et sociétaux passe parfois par la fiction et plus particulièrement les séries. Comme dans cette ville fictive d’Afrique de l’Ouest créée par la réalisatrice ivoirienne Marguerite Abouet où se déroule la série C’est la vie !, télénovela co-financée par l’AFD et la fondation Gates et qui est centrée sur les sujets de droits des femmes et de santé sexuelle.

« C’est une série qui a été prévue pour accompagner le changement de comportement de la population, explique Sylvie Bourdenet, cheffe de projet à la division Santé (DOE/SAN). Elle comptabilise déjà 23 millions de vues sur Youtube et une évaluation a été faite sur un panel de téléspectateurs : trois sur quatre signalent déjà avoir vu leur perception de la contraception d’urgence changer ! »

C’est aussi le cas avec le feuilleton « Wara », qui bénéficie également du soutien de l’AFD et aborde des thématiques telles que la corruption, le clientélisme ou la crise des déchets. « Notre préoccupation avec cette série est de cibler ceux qu’on n’entend pas habituellement », précise Arnaud Garcette, chef du projet à l’AFD, avant de préciser qu’il s’agit, par l’identification à des personnages attachants et engagés, d’« encourager des jeunes et des femmes à s’engager dans la vie publique et à contribuer aux politiques publiques qui façonnent leur quotidien »

Comment parle-t-on du monde à travers la fiction ? Quel est l’impact social et politique de ces objets culturels pour la société sénégalaise ? Et comment ces productions panafricaines se développent-elles ? Les réponses se trouvent dans l’épisode 1 de Dakar c’est la vie !, une minisérie de podcasts sur la jeunesse sénégalaise réalisée par la journaliste de Binge Audio Estelle Ndjandjo et l’illustrateur Grégory Mardon, et diffusée dans Programme B.

Écouter l’épisode 1 : « Coup de projecteur sur les séries TV panafricaines »

Aujourd’hui, au Sénégal, 70 % de la population a moins de 35 ans. Cette jeunesse a des ambitions, des projets. Elle est à l’origine de nombreuses initiatives, à l’image de Kenu, le Lab’Oratoire des imaginaires, qui utilise les arts et la culture comme piliers, ou encore en s’appropriant les réseaux sociaux avec humour et militantisme.

Quelles sont les aspirations de cette jeunesse sénégalaise ? En quoi l’accès aux réseaux sociaux et leur utilisation sont-ils pour elle un enjeu politique ? Quel rapport cette jeunesse entretient-elle avec son pays, le Sénégal ? C’est dans l’épisode 2 de cette série que vous découvrirez les réflexions des jeunes Sénégalais autour de ces thématiques.

Écouter l'épisode 2 : « Les rêves, les aspirations et les obstacles de la jeunesse sénégalaise »

Le prochain hors-série audio de Programme B sera consacré à l’Équateur, et en particulier à la question du travail domestique des femmes et l’engagement de la jeunesse (ses espoirs, ses combats, ses réalités). À suivre sur afd.fr !


Une mise en abîme de l’édutainement

Si les séries TV sont un excellent moyen de sensibiliser les populations à des sujets de société, elles ne sont pas le seul. Pour preuve, l’AFD utilise le podcast comme outil d’information et d’éveil des consciences des jeunes Français.

C’est aussi le cas avec le podcast Alors ils l’ont fait sur l’engagement des jeunes, c’est aussi l’objet de ce partenariat avec Programme B de Binge audio comme l’explique Caroline Castaing, responsable de la cellule sensibilisation, éducation et événements de l’AFD : « Aider le grand public, et particulièrement les jeunes, à comprendre les grands enjeux du monde, est primordial si l’on veut que la France participe à construire ce monde en commun que nous appelons tous de nos vœux. Mais pour faire comprendre ces enjeux, il est parfois bon de prendre des chemins de traverse, de faire ressentir, de donner à entendre d’autres voix. C’est pourquoi le podcast est un médium si riche, qui fait la part belle à l’émotion, et qui, en nous privant de l’image, nous redonne la disponibilité d’esprit pour vagabonder, pour réfléchir et laisser résonner tout ce que nous avons en commun, ici et là-bas. » 
 

à lire aussi