• logo linkedin
  • logo email
Ce projet, porté par Reporters sans frontières (RSF), entend promouvoir et mettre en oeuvre deux initiatives structurantes dont la finalité commune est de créer un espace global de l’information et de la communication capable de renforcer le droit des sociétés civiles à une information fiable.
Descriptif

Ce projet vise à renforcer le droit des sociétés civiles à accéder à une information fiable par la mise en place de deux initiatives structurelles. L’accès à une information libre, indépendante et fiable est un droit fondamental qui permet à chaque citoyen de forger sa propre opinion. Aujourd’hui ce droit est remis en cause par les menaces pesant sur la liberté de la presse, mais aussi par le chaos informationnel qui fragilise les modèles démocratiques et les droits fondamentaux.

Ce projet articulera le travail de RSF pour :

  • Promouvoir le journalisme de qualité au moyen d’un mécanisme structurel, la Journalism Trust Initiative (JTI)
  • Promouvoir un environnement favorable pour celles et ceux qui incarnent les idéaux du journalisme et celui du Forum sur l’information et la démocratie
  • Instaurer des garanties démocratiques dans l’espace digital permettant d’imposer le droit à l’information fiable

L'enjeu essentiel du projet sera de définir les conditions concrètes d’adaptation locale de ces initiatives pour assurer l’inclusion des voix du Sud dans la régulation et l’autorégulation de l’espace global de l’information et de la communication.

ONG

Reporters sans frontières (RSF) aspire à ce que tous les êtres humains bénéficient d’informations leur permettant de connaître, comprendre et se forger une opinion sur les enjeux du monde et de leur environnement. Depuis 1985, RSF promeut la liberté, le pluralisme et l’indépendance du journalisme, notamment par la défense de ceux qui incarnent ces idéaux. À travers son mandat et ses activités dans différentes régions du monde, RSF a adopté une approche basée sur les droits en défendant, entre autres, la liberté d'information comme une condition préalable aux autres droits sociaux et politiques, comme une liberté qui vérifie l'existence de toutes les autres.

Partenaires

Fondation Hirondelle, Journalists for Human Rights (JHR), JDDH (Journalistes contre la désinformation et le discours de haine) en Tunisie, Kulluna Irada (Worldwide International Lebanese for Lebanon, WILL) au Liban, SYNPICS (Syndicat des professionnels de l'information et de la communication sociale) au Sénégal, NDH-BURKINA (Organisation nouveaux droits de l’homme) au Burkina Faso, ODEM (Observatoire de déontologie et de l'éthique dans les médias) au Bénin, UNJCI (Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire) en Côte d’Ivoire.

Résultats attendus
  • 50 États ont signé et reconnu les principes du partenariat
  • Le forum produit et diffuse des recommandations en accord avec les principes du partenariat à travers des groupes de travail internationaux
  • Le forum crée des réseaux régionaux d’experts contributeurs aux groupes de travail
  • Les médias sont sensibilisés et utilisent la JTI pour s’auto-évaluer, optimiser et obtenir une certification indépendante (approche ascendante)
  • Approche descendante : favoriser un environnement propice à l’offre d’avantages concurrentiels pour les utilisateurs de JTI
Secteurs
Tunisie, Liban, Sénégal, Bénin, Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, RDC
Localisation
507 410 Euros
Montant du financement AFD
928 060 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Juillet 2021
Date du projet
18 mois
Durée du projet
En cours
Statut

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.