République démocratique du Congo

Située au cœur de l’Afrique centrale, la RDC est le deuxième plus grand pays d’Afrique et le premier pays francophone au monde. Le partenariat entre la RDC et la France via le Groupe AFD est encadré par un protocole d’entente fixant un objectif de 500 millions d’euros d’engagements sur la période 2022-2025 pour une croissance inclusive et durable. Ainsi, le Groupe AFD déploie toute sa palette d’outils au service des acteurs du développement économique et social (État, secteur privé, société civile…) pour soutenir le pays dans cette ambition.
  • logo linkedin
  • logo email
photo de couverture page Kinshasa RDC Patricia Willocq
L’AFD et la RDC : promouvoir un développement économique, social inclusif et durable
Améliorer l'accès aux soins essentiels en RDC

Améliorer l’accès aux services essentiels

Améliorer l'accès aux soins essentiels en RDC

Améliorer l’accès aux services essentiels

La RDC fait face à de grands défis économiques et sociaux. Pour favoriser l’amélioration des conditions de vie de la population, l’AFD renforce l’accès aux services essentiels, en particulier :

  • Le renforcement des systèmes de santé, pour permettre un accès équitable à des soins de qualité et lutter contre les épidémies. Cette priorité est inscrite dans une feuille de route franco-congolaise signée en 2019, qui a donné lieu à 11 projets pour un total de 80 millions d'euros d’engagements ; 
  • Le développement de services collectifs en milieu urbain (eau et assainissement, transport, électricité) dans une approche transversale de ville durable, résiliente au changement climatique. Dans ce cadre, une attention particulière est placée sur la ville de Kinshasa mais également sur des villes secondaires afin de déconcentrer la capitale.

Favoriser un développement territorial et économique équitable

Favoriser un développement territorial et économique équitable

Favoriser un développement territorial et économique équitable

En forte croissance démographique, la population congolaise se caractérise par sa jeunesse, avec près de 70 % de la population âgée de moins de 25 ans. Cette dynamique constitue à la fois un atout pour le développement du pays et un défi considérable pour mieux les intégrer dans le marché du travail et subvenir aux besoins d’une population croissante qui se concentre de plus en plus vers les villes.

Pour accompagner la RDC dans sa transition démographique, l’AFD intervient sur :

  • L’accès à une éducation de base de qualité, en accompagnant la réforme du secteur et notamment la mesure de gratuité de l’éducation ;
  • Le développement de filières de formation professionnelle et d’enseignement supérieur créatrices d’emploi, notamment via l’Institut National de Préparation Professionnelle ; 
  • L’appui aux filières agro-alimentaires afin d’améliorer la sécurité alimentaire et générer des emplois, l’agriculture étant le premier pourvoyeur d’emplois en RDC.
     

Protéger et valoriser le capital naturel

Protéger et valoriser le capital naturel en RDC

Protéger et valoriser le capital naturel

    La RDC abrite la deuxième plus grande superficie de forêts tropicales dans le monde, ces ressources naturelles doivent être protégées.

    Face à ce défi dont les conséquences sont palpables bien au-delà des frontières du pays, les actions de l’AFD s’attachent à soutenir le gouvernement dans son ambition pour :

    • Valoriser les ressources naturelles via des modèles de gestion durable, en partenariat étroit avec le CAFI ;
    • Protéger la biodiversité et renforcer la résilience des territoires, en liant l’appui à la conservation à la protection du vivant via une implication des communautés locales ;
    • Promouvoir un aménagement inclusif du territoire, tenant compte des vulnérabilités et les interactions du monde vivant-humain, animal et végétal.

    Placer les jeunes et les femmes au cœur du développement du pays

    Placer les jeunes et les femmes au coeur du développement de la RDC

    Placer les jeunes et les femmes au cœur du développement du pays

    Les inégalités entre les femmes et les hommes sont très marquées en RDC et l’exposition des jeunes filles et des femmes aux violences basées sur le genre est particulièrement forte.

    En outre, compte tenu de la jeunesse qui caractérise la population congolaise, leur intégration politique, sociale et économique est un vecteur majeur de développement du pays.

    Dans ce contexte, le Groupe AFD s’attache à :

    • Réduire les freins à l’autonomisation des femmes, dans une approche visant à favoriser le lien social dans tous les secteurs d’intervention de l’AFD (santé, éducation, services financiers etc.). Un accent particulier sera placé sur la santé sexuelle et reproductive et la lutte contre les violences basées sur le genre ; 
    • Renforcer l’insertion sociale et économique des jeunes, à travers l’initiative Choose Africa qui vise à soutenir le développement de l’entrepreneuriat ; 
    • Soutenir les femmes entrepreneures via de l’expertise et du financement dédiés.

    Renforcer le rôle, les capacités et les moyens des institutions

    Renforcer les capacités et les moyens des institutions en RDC

    Renforcer le rôle, les capacités et les moyens des institutions

    Les actions du Groupe AFD en matière de renforcement de la gouvernance et des institutions visent à améliorer la qualité et l’efficacité de l’action publique. Elles se traduisent par :

    • Un soutien aux réformes de la gouvernance financière pour améliorer la mobilisation de recettes intérieures et l’interconnexion des régies financières ;
    • Un appui aux deux écoles de formation des dirigeants publics et du personnel judiciaire, l’École nationale d'administration (ENA) et l'Institut national de formation judiciaire (INAFORJ) ;
    • Un appui à la structuration de l’écosystème privé pour développer un cadre favorable aux investissements.
       
    360
    millions d’euros engagés entre 2012 et 2022
    80 %
    des engagements contribuent à la promotion de l’égalité femmes-hommes depuis 2020
    60
    millions d’euros de projets en cours d'exécution par Expertise France sur les secteurs de la santé, de l'entrepreneuriat et de la sécurité

    Alerte fraude : l'agence de l'AFD en RDC a été informée d’une vague d’appels, de messages sur Internet (notamment via les réseaux sociaux) et de courriels frauduleux usurpant son identité et celle de ses dirigeants ou collaborateurs, ainsi que le logo du groupe AFD, afin de collecter des fonds auprès de particuliers en leur promettant, en contrepartie du paiement de frais administratifs, l’octroi d’un crédit ou la promesse d'un emploi. 

    L’AFD appelle les professionnels et les particuliers à la plus grande vigilance et à ne pas répondre à ces sollicitations, notamment l’offre de la plateforme frauduleuse « Crédit Mutuel AFD ».
    Que faire si vous êtes visé par une tentative de fraude ?


    La République Démocratique du Congo occupe une place centrale dans la région du bassin du Congo, bordé par 8 pays. Avec plus de 95 millions d’habitants, c'est l’État francophone le plus peuplé au monde.

    Pourtant, la RDC reste l’un des pays les plus pauvres malgré son potentiel économique et humain considérable. Après plusieurs années ponctuées de conflits armés et d’instabilité politique, La RDC compte sur sa jeunesse grandissante, pour booster son développement et faire face aux enjeux de demain.

    Pour relever ces défis, la RDC a engagé plusieurs réformes prioritaires dans les domaines de l’éducation, de l’emploi de la santé et de la gestion budgétaire, de la gouvernance administrative et financière et de la gestion durable des ressources naturelles.

    Présente depuis 1976, l’AFD accompagne le gouvernement congolais et la société civile nationale sur l’ensemble de ces thématiques. Elle le fait en mobilisant les outils financiers tels que les subventions, le contrat de développement et de désendettement (C2D) et les prêts. Le Groupe AFD mobilise toute son expertise au service du développement de la RDC à travers ses filiales Proparco filiale dédiée au secteur privé, et Expertise France filiale dédiée à la conception et la mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique.

    C’est ainsi que 700 salles de classe ont été construites, que 25 000 enseignants sont désormais rémunérés par l’État et non plus par les parents d’élèves, que près d’un million de personnes à Kinshasa disposent ou disposeront prochainement d’un accès permanent à l’eau potable, que six nouveaux centres de formation professionnelle auront été construits.

    Carte des projets
    Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
    Lancer la recherche
    Voir l'ensemble des projets

    Téléchargements

    Voir toutes les ressources

    Contact

    Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !