• logo linkedin
  • logo email
Soutenir la transition énergétique en Bolivie
La Bolivie dispose de ressources énergétiques renouvelables et non renouvelables importantes. La matrice de la production électrique est composée en 2019 à 72,73 % de thermoélectrique, 22,95 % d’hydroélectrique et 4,32 % d’autres sources d’énergies alternatives (solaire, éolienne et biomasse) pour une capacité installée en 2019 de 3302 MW. Le potentiel d’énergie renouvelable n’est cependant actuellement pas suffisamment mis en valeur.
Contexte

Pour faire face à la croissance de la demande nationale et aux ambitions d’exportation d’électricité vers les pays voisins, la Bolivie a engagé une stratégie de transition énergétique et a développé un plan d’expansion du secteur ambitieux pour accroître sa capacité installée de plus de 4 000 MW jusqu’en 2025 ; et diversifier le mix énergétique lié à l’électricité en développant des énergies renouvelables, notamment de sources hydroélectriques, ainsi que de sources éoliennes, solaires et géothermiques.

Afin de soutenir cette politique de transition énergétique, il s’avère nécessaire d’actualiser le cadre réglementaire et institutionnel bolivien, développer des outils solides pour la planification des investissements et l’analyse du secteur, établir des mécanismes de financement viables et innovateurs, tout en renforçant les capacités des acteurs de ce secteur. 

Descriptif

Le prêt d’appui budgétaire de 90 millions d’euros a pour objectif de contribuer à améliorer la viabilité économique, sociale et environnementale du secteur électrique bolivien, à travers l’appui à la politique de transition énergétique engagée par le gouvernement bolivien, et notamment, une série de réformes pour le développement des énergies alternatives et l’efficacité énergétique en Bolivie.

Le programme s’articule autour des objectifs suivants :

  • Améliorer le cadre d’analyse de l’impact de la transition énergétique sur le climat et sur la situation macro-économique du pays ;
  • Renforcer le cadre institutionnel pour une planification optimale et une meilleure gestion de la production, transmission et distribution d’électricité ;
  • Faciliter la diversification du mix énergétique de manière durable à travers le développement d’énergies renouvelables ;
  • Appuyer le développement d’initiatives d’efficacité énergétique.

Le bénéficiaire du projet est l’État plurinational de Bolivie. La mise en place des engagements de la matrice d’indicateurs et le suivi de la coopération technique relèvent de la responsabilité du Ministère des hydrocarbures et des énergies (MHE), en étroite collaboration avec les acteurs du secteur impliqué, notamment l’exploitant public (ENDE et ses filiales), l’administrateur du réseau (CNDC) et le régulateur (AETN). L’AFD contribuera au dialogue de politique publique, notamment au sein du groupe des bailleurs (SubGrus énergie), sur la base des rapports annuels de suivi.

La contribution de l’AFD vient compléter un prêt budgétaire déjà octroyé en 2018 par la Banque interaméricaine de développement (BID). Le prêt d’appui budgétaire de l’AFD est assorti d’un programme de coopération technique, financé en partie grâce à une subvention EU-LAIF de 3 millions d’euros octroyés en 2016 et des subventions de l’AFD.

Impacts

L’intervention de l’AFD, à travers les engagements définis dans la matrice et le programme d’assistance technique permettra d'atteindre  les résultats suivants : 

  • Renforcement des politiques de transition énergétique du Ministère des Hydrocarbures et des Énergies, notamment, l’analyse de son impact macro-économique et la planification à long terme du secteur ;
  • Actualisation du cadre réglementaire pour l’adapter aux nouveaux enjeux du secteur ;
  • Elaboration de plans opérationnels et d’études traduisant les objectifs politiques dans le programme d’investissement, en particulier pour la modernisation du réseau en vue d’une meilleure intégration des énergies alternatives intermittentes ;
  • Etablissement d’un mécanisme pour le financement durable et innovant de ses investissements.
05/09/2019
Date de début du projet
Secteurs
Bolivie
Localisation
Outils de financement
90 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
État plurinational de Bolivie
Ministère des hydrocarbures et des énergies (MHE)
Empresa nacional de electricidad (ENDE)
Comité nacional de despacho de carga (CNDC)
Autoridad de fiscalización de electricidad y tecnología nuclear (AETN)
Bénéficiaires
Banque interaméricaine de développement (BID)
Cofinanceurs