• logo linkedin
  • logo email
terrindigena amazonie forêt autochtones communautés
Cette initiative accompagnera 18 communautés autochtones du Brésil, de Colombie et d’Équateur pour améliorer leurs conditions de vie et protéger 17 millions d’hectares de forêt amazonienne.

L'Agence française de développement (AFD) et le Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM) ont lancé mardi 13 avril le projet multipays TerrIndigena, qui vise à accompagner les processus d'organisation de 18 communautés autochtones en Amazonie dans trois pays : le Brésil, la Colombie et l'Équateur.

Cette initiative sera développée en collaboration avec la Fondation Gaia Amazonas (Colombie), la Fondation EcoCiencia (Équateur) et l'Instituto de Pesquisa e Formação Indígena - Iepé (Brésil). Elle associera aussi plusieurs organisations de la société civile ou ONG disposant d’une expérience de collaboration avec les communautés autochtones, qui protègent la plus grande forêt tropicale au monde.

Préserver 17 millions d’hectares

Le projet allouera 5,72 millions d'euros pour renforcer la protection de plus de 17 millions d'hectares dans la région amazonienne du nord du Brésil, de la Colombie et de l'Équateur. Cette zone naturelle, aujourd’hui l'une des mieux préservées de la région, est confrontée à des menaces environnementales croissantes, comme la déforestation, la surexploitation des ressources et la pollution de l'eau et des sols, qui fragilisent également les communautés autochtones.

TerrIndigena est structuré autour de quatre composantes : 

  1. L’apport d’outils de gouvernance pour assurer une meilleure représentation des droits autochtones et la protection des territoires.
  2. Le suivi communautaire des pressions et menaces endogènes et exogènes.
  3. La mise en place d'activités génératrices de revenus en adéquation avec les valeurs et les cultures traditionnelles, dans le respect des écosystèmes.
  4. L'échange de connaissances et d'expériences au niveau régional, ainsi que la coordination des acteurs.

Pour Nicolas Fornage, directeur régional de l'AFD pour les pays andins, « le projet TerrIndigena complète le projet régional TerrAmaz lancé en 2020. Ces deux initiatives concrétisent l'engagement du gouvernement français pour la préservation de l'Amazonie et œuvrent pour la protection du biome local et le développement durable de ses territoires autochtones. »
 

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !