• logo linkedin
  • logo email
AFD
Ce projet ambitionne de contribuer à l'amélioration de la situation des Travailleuses domestiques rémunérées (TDR) en Amérique latine et dans les Caraïbes (LAC), par le biais d'accords interinstitutionnels et multi-dimensionnels par le plaidoyer, la formation et l’autonomisation économique
Descriptif

Ce projet s'inscrit dans la continuité du travail effectué avec les TDR au Brésil, en Colombie et en Équateur, à partir de 2019, grâce au projet “Femmes, dignité et travail”, le but étant de l’étendre à d'autres pays.
 
La phase II du projet contribuera à améliorer la situation des travailleuses domestiques dans cinq pays et dans la région. Dans cet objectif, un programme national et régional de sensibilisation au travail décent sera mis en place, des formations seront développées sur les droits, des sessions de professionnalisation et de spécialisation sur le travail domestique, ainsi que sur la gestion administrative et les finances. De plus, les entreprises sociales axées sur des modèles de création d'emplois et d'autres initiatives d'inclusion sociale seront consolidées afin de générer une autonomie économique des travailleuses. 

L'expérience de CARE permet de coordonner le projet, basé sur cinq stratégies clés, qui seront étendues à de nouveaux contextes: le renforcement des initiatives et des capacités de plaidoyer, la communication sociale, les collaborations interinstitutionnelles, la gestion des connaissances et un engagement à travailler avec différents mouvements sociaux.
 

ONG

CARE France est membre de CARE International, l'un des plus grands réseaux humanitaires mondiaux, apolitique et non confessionnel. L’objectif est de lutter contre l'extrême pauvreté et de défendre l'accès aux droits fondamentaux. CARE s'attaque aux causes profondes de la pauvreté en menant des programmes d'éducation, de sécurité alimentaire, d'accès à l'eau potable, de santé, d'activités génératrices de revenus.

CARE met les femmes au cœur de ses actions pour un développement durable et inclusif, avec l’engagement actif des hommes. Les actions reposent sur la participation communautaire à de fins de durabilité et de non nuisance.

Partenaires

Les principaux partenaires de ce projet sont la fondation Bien Humano en Colombie, ONG œuvrant pour le respect des travailleuses domestiques, la fondation Thémis, au Brésil, organisation travaillant sur les thématiques du genre, de la justice et des droits humains, le Centre national de formation professionnelle et de leadership des travailleurs domestiques A.C au Méxique et la Confédération des travailleuses domestiques d'Amérique Latine et des Caraïbes  (CONLACTRAHO) avec une portée de 18 syndicats affiliés en LAC.

D’autres acteurs seront impliquées tels que les syndicats présents dans les différents pays d’intervention.
 

Résultats attendus
  • Les TDR et leurs organisations ont renforcé leurs capacités de plaidoyer politique et de mise en réseau pour permettre le dialogue avec les acteurs régionaux et mondiaux.
  • Les TDR ont reçu des formations sur les thématiques des droits humains, droits du travail et plaidoyer politique ainsi que des formations professionnelles en services à la personne, gestion administrative, finance et marketing, grâce aux technologies de l'information et de la communication (TIC).
  • Les entreprises sociales ou toute autre alternative ayant pour but l’inclusion économique durable sont renforcées grâce aux TIC, à des approches innovantes et au partage d’expériences entre les pays. 
     
Multi-pays
Localisation
1 000 000 Euros
Montant du financement AFD
2 000 000 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Janvier 2022
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Statut