• logo linkedin
  • logo email
Infrastructures municipales d'eau, d'assainissement et de gestion des déchets dans les régions frontalières de la Syrie
L’Union européenne a confié à l’AFD la mise en oeuvre de ce projet visant à renforcer les systèmes d’eau, d’assainissement et de gestion des déchets dans huit provinces du sud de la Turquie, via des investissements en infrastructures et une assistance technique.
Contexte

En raison de l'augmentation des flux migratoires, principalement due au conflit syrien, la Turquie accueille la plus grande population de réfugiés au monde, près de 4 millions de personnes. La Facilité de l'UE pour les réfugiés en Turquie (FRiT) vise à aider la Turquie à répondre aux besoins humanitaires et de développement immédiats des réfugiés et de leurs communautés d'accueil.

En 2018, le Conseil européen a approuvé le lancement de la deuxième tranche de la facilité, comprenant 380 millions d'euros affectés aux infrastructures municipales, notamment dans le secteur de l'eau et de l'assainissement, dont la gestion a été confiée en partie à l’AFD.

Descriptif

L'objectif global du projet est de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des communautés d'accueil et des réfugiés syriens dans le sud-est de la Turquie par un meilleur accès aux services d'eau et d'assainissement. Ce programme comprend trois volets : 

  • Investissement dans les infrastructures d'eau, d'assainissement et de gestion des déchets solides, à travers 19 projets situés dans huit provinces (Adıyaman, Gaziantep, Hatay, Kilis, Malatya, Mardin, Mersin et Şanlıurfa)
  • Assistance technique pour l'amélioration des performances des opérateurs publics de ces services et le soutien d'Ilbank dans la mise en œuvre du programme
  • Actions de communication et de visibilité
Impacts
  • Plus de 2,5 millions de personnes devraient bénéficier d'un service d'eau potable et/ou d'assainissement géré en toute sécurité
  • Environ 2,4 millions de personnes devraient bénéficier d’un service amélioré de gestion des déchets solides 
  • Environ 22 millions de m3 d'eau potable seront économisés par an grâce à l'amélioration des performances des opérateurs
  • Le rejet d'environ 4,5 millions de m3/an d'eaux usées non traitées dans l'environnement sera évité
  • La gestion financière et technique des opérateurs de l'eau et de l'assainissement sera améliorée
01/01/2020
Date de début du projet
5,5 ans
Durée du financement
Şanlıurfa, Gaziantep, Mardin, Mersin,Hatay, Malatya, Adiyaman Kilis, Elbeyli, Polateli
Localisation
277 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
6 entreprises municipales en charge de l'eau et de l'assainissement
4 communes non métropolitaines
2 municipalités (Gaziantep et Şanlıurfa)
ILBANK
Bénéficiaires
Union européenne
Cofinanceurs

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.