• logo linkedin
  • logo email
Et si l’AFD développait aussi votre carrière ?
Incubateurs et entreprises innovantes africaines connaissent une difficulté structurelle d’accès aux financements. Pour y remédier, l’AFD appuie le programme Afric’innov. À la clé, de nouveaux emplois et l'émergence d'un réseau d'incubateurs.
Contexte

En Afrique comme dans l’ensemble des pays en développement, le secteur privé constitue le principal moteur de la croissance économique. Dans ce contexte, les petites et moyennes entreprises (PME) forment un rouage essentiel de la création d’emplois et de richesses, permettant ainsi d’améliorer la qualité de vie des populations.

Toutefois, le développement du secteur privé est confronté à de nombreuses contraintes. Face à ces difficultés structurelles, les incubateurs présents en Afrique subsaharienne peinent à faire émerger et pérenniser des entreprises innovantes et tous connaissent des difficultés d’accès aux financements.

Descriptif

L’Agence française de développement (AFD) appuie le programme Afric’innov. Cette initiative organise, professionnalise et met en réseau une cinquantaine d’incubateurs, accélérateurs et hubs qui accompagne des projets innovants dans divers pays ouest-africains. Elle leur donne des outils pour soutenir le développement de start-up innovantes agissant en Afrique ou avec l’Afrique.

Une plateforme online Africinnov.com et un fonds disponible en prêts d’honneur, à taux zéro sans exigence de garantie, complètent la gamme d'outils de ce programme. Ce produit de financement permet d’accompagner le démarrage de jeunes entreprises en cours de développement dans les structures d’accompagnement membres d’ Afric’innov.

L’originalité de ce programme réside dans son approche collective et en réseau. Concrètement, il s’agit de tester l’efficacité et l’impact d’outils et de services auprès de quelques incubateurs pour ensuite les proposer à un panel plus large de partenaires.

Impacts

L’émergence d’un réseau d’incubateurs en Afrique de l’Ouest et la création d’emplois dans les pays ciblés via le développement de start-up
innovantes sont les principaux objectifs d’Afric’innov. En trois ans, ce programme a notamment permis de regrouper plus de 50 structures
d’accompagnement à l’entreprenariat innovant (SAEI), basées dans une vingtaine de pays africains au sein de la communauté Afric’innov.
Ces SAEI disposent de parcours de formations et plus de 120 professionnels ont été formés au sein de ces réseaux.

Fort du succès de ce pilote, l’AFD finance le passage à l’échelle du programme par une subvention de 2 millions d'euros pour la période 2019-2022. Ce second volet d’Afric’innov vise à accélérer la formation des professionnels des SAEI, à déployer le label d’évaluation et d’identification des SAEI et à ancrer localement la dynamique du programme Afric'innov par son implantation à Dakar.

06/10/2016
Date de début du projet
30/06/2019
Date de fin du projet
Bénin, Burkina Faso, Guinée, Niger, Sénégal
Localisation
Outils de financement
1 700 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Bond'Innov (France)
Consortium dont CTI C (Sénégal)
Saboutech (Guinée)
La Fabrique (Burkina Faso)
Etrilabs (Bénin)
CIP MEN Niamey (Niger)
Bénéficiaires