La réduction des inégalités économiques et sociales au Burkina Faso, au Ghana, au Mali, au Niger et au Sénégal requiert un ensemble de politiques ciblant clairement les zones les plus reculées de ces pays et les défis particuliers auxquels sont confrontés les femmes, les jeunes et les groupes minoritaires. Une nouvelle étude sur les inégalités en Afrique de l’Ouest à travers six dimensions – vie et santé, éducation, conditions de vie, autonomie financière et travail digne, participation politique, sécurité personnelle et juridique –révèle que le lieu de résidence, le revenu,l’éducation et le sexe jouent un rôle clef. Engénéral, les femmes vivant dans les zones rurales à faible revenu et à faible niveau d’instruction sont les plus défavorisées, à la différence des hommes dans les zones urbaines à revenu et ayant des niveaux d’éducation élevés.

auteur(s) :
Teresa CAVERO
Arantxa GUEREÑA
coordinateur :
issn :
in process
pages :
2
numéro :
7
disponible aussi en : fr en
téléchargé 0 fois

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !