• logo linkedin
  • logo email
Toucan
Le projet Duo-Diversité porté par la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et le Costa Rica – pays pionnier dans la protection de la biodiversité – a été présenté au cours du Congrès mondial de la nature de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), organisé à Marseille du 3 au 11 septembre 2021. Une coopération exceptionnelle pour la préservation de l’environnement rendue possible grâce à un dispositif innovant de l'Agence française de développement (AFD).

C’est un projet atypique, une collaboration particulière entre deux acteurs bien différents sur le papier. Pourtant, dans les faits, les points communs ne manquent pas… Le 5 septembre dernier, le programme Duo-Diversité a été mis à l’honneur à Marseille dans le cadre du Congrès mondial de la nature de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

La région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur s’associe ainsi au Costa Rica pour se livrer à un échange d’expérience autour de la biodiversité. « Ces deux territoires disposent de zones protégées et ont aussi des afflux de touristes, souligne Florence Mouton, chargée de mission à l’AFD pour l’internationalisation des territoires. Et la région PACA a le même nombre d’habitants que le Costa Rica », complète celle qui est en charge de Duo-Diversité. 

Ce petit pays d'Amérique centrale tient à sa faune et sa flore : il faut dire qu'il concentre à lui seul 6 % de la biodiversité mondiale. En 1997, il devient l'un des premiers États à mettre au point un label de tourisme durable. À ce jour, 26 % du territoire est classé zone protégée.


Lire aussi : 3 questions sur le Congrès mondial de l'UICN


L’AFD soutient ce projet de 2,2 millions d’euros à travers un financement de plus d’1 million d’euros. Pendant trois ans, les deux territoires vont échanger sur leurs pratiques, renforcer leurs capacités institutionnelles en matière d’éco-tourisme, travailler sur la préservation de la biodiversité, de la gestion des aires protégées et des ressources en eau. 

Un projet estampillé Ficol

« Duo-Diversité fait le lien entre le domaine terrestre et le domaine maritime, explique Florence Mouton. Il s’agit de se pencher sur la manière dont on peut concilier accueil du public et préservation de la biodiversité. »  

Dans la région Sud PACA, le parc naturel régional de Camargue, celui de la Sainte-Baume et le parc national de Port-Cros et Porquerolles sont concernés par ce programme, avec le soutien de l’Agence régionale pour la biodiversité et l’environnement (ARBE). Un volet « eau » doit permettre de progresser sur la question de la pollution chimique et organique des eaux, notamment d'origine agricole, qui constitue un problème important au Costa Rica. « Sur ce sujet, la société du Canal de Provence apporte son expertise à travers la gestion intégrée des ressources en eau sur un bassin-versant », précise la chargée de mission.

Le projet Duo-Diversité est né de la Facilité de financement des collectivités territoriales françaises, appelée aussi Ficol, un outil de l’AFD permettant aux collectivités territoriales françaises d’accompagner des projets avec des partenaires étrangers.

Si cet outil ne concerne habituellement que les collectivités territoriales, le projet Duo-Diversité rapprochant un État et une collectivité territoriale française a vu le jour grâce à une dérogation obtenue auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. « C'est un projet exceptionnel », se réjouit Florence Mouton. En 2020, grâce au dispositif Ficol, l’AFD a cofinancé 14 projets dans 14 pays différents pour un total de 9 millions d’euros. En 2022, son budget pourrait être porté à 11 millions d’euros.

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !