• logo linkedin
  • logo email
Basketball Africa League
À l’occasion de la visite du président de la République et du directeur général du groupe Agence française de développement au Rwanda les 27 et 28 mai, l’AFD rappelle l’importance du sport comme levier du développement durable. Un engagement concrétisé sur le terrain par un partenariat fort avec la NBA et sa Basketball Africa League (BAL) dont les premières phases finales se sont tenues fin mai à Kigali. Explications à travers une action à 4 points.

1Une stratégie Sport et Développement globale 

— L’AFD a fait du sport un des nouveaux axes de son action dans le cadre de sa stratégie Sport et Développement adoptée en 2019. Celle-ci contribue à l’engagement 100 % Lien social du groupe AFD favorisant l’égalité d’accès à la pratique du sport, avec une attention particulière portée aux questions d’égalité femmes-hommes. En filigrane, un objectif : rassembler les acteurs du monde du sport et ceux du monde du développement durable. 

— Le groupe AFD a noué des partenariats avec la ligue américaine de basket-ball de la NBA et avec d’autres organisations sportives de renommée internationale telles que la FIFA, ou encore le monde olympique et paralympique (Paris 2024, Dakar 2026, CIO et Comité international paralympique). Et, plus récemment, avec la Basketball Africa League (BAL). 

— Le basket-ball figure parmi les sports collectifs où la mixité est la mieux respectée et où circulent de nombreuses valeurs inhérentes aux Objectifs de développement durable. Ces valeurs sont promues par la NBA et la BAL aux côtés du groupe AFD dans leurs programmes conjoints.


2Un partenariat pionnier dans le sport avec la NBA 

— Ce premier partenariat dans le domaine du sport pour l’AFD avec la NBA, signé dès 2018, a ouvert la voie à la thématique Sport et Développement pour le Groupe. L’AFD est pionnière dans ce rapprochement entre l’univers des bailleurs de fonds et celui des grands acteurs du sport international. 

— L’objectif principal de ce partenariat significatif dans le domaine du sport et du développement est de promouvoir l’éducation par le basket-ball grâce à la mise en commun de moyens innovants : l’expertise de la NBA sur la pratique sportive et celle de l’AFD sur le développement durable. 

— Grâce à ce partenariat, un programme de sensibilisation et d’éducation par le basket-ball a été lancé dans cinq pays africains. « Basketball Experience » est déjà en place au Maroc avec la construction d’un terrain « AFDxNBA » à Zenata, en banlieue de Casablanca. Ce programme qui utilise le basket-ball pour enseigner des compétences de vie (égalité femmes-hommes, citoyenneté…) et sensibiliser à des enjeux liés au développement durable se déroule dans les écoles et sur le terrain. Le programme est également en cours de lancement au Nigéria et au Sénégal, avant le Kenya et l’Afrique du Sud en 2022.  
 

3Avec la BAL, basket-ball et développement sous le même maillot en Afrique

— Le groupe AFD a officialisé son partenariat avec la Basketball Africa League le 5 mai 2021. L’AFD est partenaire officielle de la saison inaugurale de la BAL, la première ligue de basket-ball professionnelle lancée par la NBA hors d’Amérique du Nord. L’objectif de l’AFD et de la BAL est de faire progresser l'accès à l'éducation, le bien-être et l’inclusion des filles et des femmes.

— À l’issue de cette saison d’ouverture et d’ici la deuxième saison, la BAL et ses partenaires – notamment l'AFD – organiseront le Sommet pour la jeunesse à Dakar, au Sénégal, où les responsables de la jeunesse ainsi que d'autres parties prenantes s'entretiendront sur les défis socioéconomiques à relever pour trouver des solutions concrètes, notamment par le biais d'initiatives liées au sport.

— Dans le cadre de ce partenariat, le groupe AFD veut promouvoir la plateforme Sport en Commun, une initiative panafricaine mise en place par l'AFD visant à utiliser le sport comme outil de développement économique et social en Afrique. L'AFD et la BAL s’appuieront sur cette plateforme, basée à Dakar, pour mettre en lumière des initiatives prometteuses offrant des compétences et des opportunités aux jeunes Africains. 

— Le groupe AFD travaille également sur un futur projet commun d’éducation par le divertissement (« edutainment »), en partenariat avec la BAL. Ce projet visera à sensibiliser à l’égalité femmes-hommes et à la santé à travers la pratique sportive et les médias, notamment à destination des plus jeunes. 
 

4D’autres projets basket-ball et développement durable

— Le groupe AFD finance également des projets locaux portés par des acteurs africains indépendants qui utilisent le basket-ball à des fins d’éducation ou de sensibilisation aux enjeux du développement durable. 

— Depuis deux ans, les appels à projets Sport et Développement financés par le groupe AFD ont ainsi permis de soutenir plus d’une cinquantaine de microprojets, dont huit qui utilisent spécifiquement le basket-ball à des fins d’impact social, dont :

  • La SEED Academy, à Thiès au Sénégal, qui promeut le terrain de basket-ball comme un lieu de vivre-ensemble et d’apprentissage pour les jeunes, en leur transmettant des compétences de vie, la culture de valeurs collectives et une éducation de qualité ; 
  • L’association Terang’Aby, créée par la joueuse internationale franco-sénégalaise Aby Gaye, qui organise des camps de basket-ball pour les jeunes filles sénégalaises afin de les sensibiliser aux questions de confiance en soi et aux problématiques de santé ; 
  • Les camps Yemaly organisés par l’ancienne internationale Géraldine Robert pour les enfants gabonais, et qui souhaite ouvrir une académie de basket-ball à Libreville ;
  • Les activités de l’association Enfants du Bénin Debout, menées par le basketteur béninois Ahmed Taoufik au Bénin et en Centrafrique pour sensibiliser à la protection de l’environnement et au handisport ;
  • L’association rwandaise Let Us Stay Alive qui promeut le handi-basket comme un moyen d’insertion des personnes en situation de handicap ;
  • L’association L.Y.S.D., dont le projet Milédou (« On est ensemble ») vise à favoriser l’égalité femmes-hommes et la cohésion sociale à travers différentes activités et tournois organisés au Togo.