Sport et développement

Fédérateur et vecteur d’inclusion, le sport contribue à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), notamment en matière d’éducation, de santé, d’égalité femmes-hommes, de paix ou encore de cohésion sociale. À l’aune de cette conviction très forte, et dans un contexte démographique qui adresse des défis inédits à destination de la jeunesse, le Groupe AFD a fait du sport un accélérateur d’investissements solidaires et d’impacts durables.
  • logo linkedin
  • logo email
L’AFD fait du sport l’un des nouveaux axes de son action et promeut le « sport pour toutes et pour tous », en favorisant l’égalité d’accès à la pratique du sport
Le sport, un accélérateur de développement durable
Le sport, un axe stratégique d'intervention de l'AFD pour favoriser la cohésion sociale

Financer des infrastructures sportives de proximité

L'AFD accompagne la croissance du sport, un secteur émergent

Financer des infrastructures sportives de proximité

L’AFD souhaite favoriser le sport de proximité, puissant facteur d’inclusion sociale, d’autonomie et d’estime de soi, notamment pour les publics les plus vulnérables. L’AFD investit dans la création ou la réhabilitation d’infrastructures sportives de proximité pour encourager la pratique du sport pour toutes et tous dans les quartiers urbains, y compris les quartiers les plus défavorisés, et dans les établissements scolaires.

A titre d’exemple, l’AFD finance à hauteur de 10 millions d’euros en subvention l’Etat camerounais pour accroître l'offre d'équipements sportifs publics. Le projet vise à rendre le sport plus accessible par la réalisation d’infrastructures sportives de proximité à Bafoussam, Bamenda, Bertoua, Garoua et Maroua permettant d’impacter près de 2 millions de filles et garçons, et de renforcer les capacités des acteurs sportifs camerounais dans la gestion, l’entretien et l’animation afin de garantir des infrastructures sportives inclusives et durables.

 

Accompagner la professionnalisation du secteur sportif

Terrain de basket, jeunes, sport, Guyane

Accompagner la professionnalisation du secteur sportif

Estimé actuellement à 2 % du PIB mondial par l’OCDE, le secteur du sport génère des activités économiques considérables et des emplois. Son taux de croissance annuel de 5,9 % est supérieur à celui de l’économie mondiale. Les acteurs du sport restent toutefois confrontés à plusieurs freins, notamment celui d’un manque de formation.

Dans cette perspective, l’AFD soutient la professionnalisation du secteur sportif et accompagne ses acteurs dans le déploiement de pratiques sportives inclusives, l’amélioration de leurs capacités de gestion de projet et de gouvernance, et la meilleure prise en compte des enjeux liés au genre. Le partage d’expertise sportive entre acteurs français et acteurs locaux est fortement encouragé.

Par exemple, dans le cadre de son partenariat avec Paris 2024, l’AFD a financé un programme d’incubation d’athlètes entrepreneurs qui accompagne 83 athlètes dans le développement de projets entrepreneuriaux à fort impact social et/ou environnemental, en France et en Afrique. L'AFD a aussi signé un partenariat avec Rugby Afrique en 2022 visant à renforcer les capacités des fédérations africaines de rugby dans 9 pays (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Kenya, Madagascar, Ouganda, Sénégal, Togo, Tunisie) avec l’appui de la Fédération Française de Rugby (FFR).

Soutenir les politiques publiques sportives

jeunes, sport, Fortaleza, Brésil

Soutenir les politiques publiques sportives

L’AFD accompagne la définition et le déploiement de politiques publiques en faveur du développement de la pratique sportive et du sport scolaire. Elle nourrit ainsi un dialogue de politique publique avec les gouvernements en documentant par la recherche les apports du sport pour le développement durable.

Dans le cadre des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Dakar 2026, l’AFD a financé un prêt de 60 millions d’euros à l’Etat sénégalais. Ce projet a pour objectif - d’une part - de réhabiliter des infrastructures sportives, et - d’autre part - de poser les enjeux de durabilité et d’héritage à long terme de l’événement, à travers la formation et le renforcement de capacités des acteurs sportifs sénégalais.
L’AFD accompagne aussi les Ministères de l’éducation et du sport au Rwanda dans la réalisation du programme ISONGA destiné à former de futurs talents sportifs en milieu scolaire, et à fournir une assistance technique pour la mise en œuvre de la nouvelle politique du sport à l’école.

Soutenir les innovations sociales grâce au sport

L'AFD soutient les innovations sociales grâce au sport

Soutenir les innovations sociales grâce au sport

Le sport contribue à l’édification de sociétés plus durables, résilientes et inclusives. Il est cité dans l’Agenda 2030 des Nations Unies et reconnu par la recherche académique et la communauté internationale. La société civile a eu un rôle significatif dans cette reconnaissance de la valeur du sport.

En ce sens, l’AFD souhaite pérenniser son engagement avec la société civile et les entrepreneurs qui sont à l’initiative d’innovations sociales par le sport.  Au Burundi, au Sénégal, au Libéria et au Kosovo, Play International utilise sa « Playdagogie », une méthodologie pédagogique active et participative pour transmettre aux enfants, par le sport, des compétences de vie (respect, esprit d’équipe, confiance en soi), et une meilleure compréhension des enjeux scolaires.
Depuis 2018, l'AFD a également investi plus de 3,1 millions d'euros dans 122 microprojets de développement par le sport.

Rapprocher les mondes du sport et du financement du développement

Fics,sport, développement

Rapprocher les mondes du sport et du financement du développement

L’AFD a ouvert un espace inédit de mobilisation et de partenariats en nouant des collaborations avec des organisations sportives de renommée internationale (FIFA, NBA, BAL, Paris 2024, Comité International Olympique), des fédérations sportives françaises et des athlètes engagés au service du développement (105 athlètes accompagnés). L’ambition de ces partenariats est de penser « sport et développement » comme un tout solidaire, en mettant plus de sport dans le développement, et plus de développement dans le sport.

L’AFD a été à l’initiative de la plateforme collaborative « Sport en commun », plateforme qui a créé un trait d’union entre financements et porteurs de projets et qui recense 3 000 structures inscrites dans 52 pays. Enfin, l’AFD a conçu - dans le cadre de Finance in Common (FICS) - une coalition « Sustainable Development Through Sport » qui invite l’ensemble des banques publiques de développement dans le monde à coopérer pour dynamiser l’investissement dans le secteur.

200
millions d’euros investis dans le secteur du sport et développement entre 2012 et 2023
180
projets Sport et développement soutenus
105
athlètes accompagnés par nos programmes

Fédérateur et vecteur de cohésion sociale, le sport est cité dans l’Agenda 2030 des Nations Unies pour contribuer à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) en matière de santé, d’éducation ou encore d’égalité femmes-hommes.

La pratique sportive est aujourd’hui reconnue autant pour ses vertus en termes de développement personnel (confiance en soi, sensibilisation, éducation) qu’en tant que vecteur de partage de valeurs universelles (respect, partage, solidarité), d’inclusion, et de cohésion sociale entre les individus et les communautés. C’est notamment un outil d’émancipation et de valorisation des filles et des femmes dans le monde permettant de lutter contre les stéréotypes de genre.  

A l’aune de cette conviction très forte, et dans un contexte démographique inédit qui adresse de nombreux défis à la jeunesse, le Groupe AFD a fait du sport un axe stratégique de son action en adoptant en février 2019 une stratégie « sport et développement ».
Conformément à cette stratégie, aux engagements de Ouagadougou et du Nouveau Sommet Afrique France, le Groupe AFD s’est mobilisé depuis 2018 pour inscrire durablement le sport au cœur de l’action française à l’international. Dans une logique « sport pour toutes et tous », l’AFD finance et accompagne à la fois les entrepreneurs du sport, la société civile sportive, les acteurs du mouvement sportif et les politiques publiques sportives.

Cette dynamique s’inscrit également dans un agenda sportif très dense, notamment en perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024, premiers Jeux « ouverts à tous, plus responsables, plus durables, plus solidaires et plus inclusifs ». L’accueil du plus grand événement mondial en France offre une opportunité unique de conjuguer l’énergie des Jeux aux Objectifs de développement durable. Unis par cette mission inédite de prolonger l’héritage des Jeux, l’AFD et ses partenaires se fixent le cap de la durabilité et de la quête d’impacts par le sport, singulièrement au service de la jeunesse.

 

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets