• logo linkedin
  • logo email
Modèles de maintenance et accompagnement à la gouvernance de l’eau et de l’assainissement
Le projet porté par InterAide a pour but d'accompagner les acteurs locaux (institutions, associations, etc.) dans le suivi des gestionnaires de points d’eau et des prestataires de services pour l’entretien des ouvrages en zones rurales.
Descriptif

Dans les pays en voie de développement, la proportion de la population en zone rurale n’ayant pas accès à de l’eau potable reste importante. Hormis un investissement insuffisant de construction dans des zones souvent enclavées, le manque d’entretien est une raison majeure expliquant ce constat.

Depuis quelques années, Inter Aide et ses partenaires locaux ont formé des réseaux de techniciens, des filières de pièces détachées pour la maintenance de pompes manuelles au Malawi, au Mozambique et en Sierra Léone ; ainsi que des agents diagnostiquant  les réseaux gravitaires en Éthiopie et à Madagascar. Les villageois peuvent ainsi faire appel à des professionnels et souscrire à une démarche préventive pour éviter des pannes complexes et coûteuses. De tels services seront initiés en Guinée et en Haïti.

Des instances locales - soit des institutions publiques, des organisations communautaires ou des associations suivant les contextes - seront accompagnées pour suivre et évaluer l’impact de ces services quant au maintien d’une bonne fonctionnalité. Elles acquerront une vision d’ensemble de la situation des points d’eau sur leur territoire.

ONG

Créée en 1980, Inter Aide est une organisation spécialisée dans la réalisation de programmes de développement, qui vise à ouvrir aux plus démunis un accès au développement. Les domaines d’action sont l’eau, hygiène et assainissement, l’agriculture, la santé et l’appui scolaire. 

À travers ces actions, l’objectif d’Inter Aide est avant tout de renforcer les capacités des populations les plus défavorisées à améliorer par elles-mêmes leurs conditions de vie. 

Partenaires
  • RCBDIA en Éthiopie appuie les fédérations d’usagers supervisant la maintenance des réseaux gravitaires. 
  • Soakoja et Tehyna sont deux ONG malgaches qui accompagnent les communes rurales dans le suivi des ouvrages et l’audit de leurs gestionnaires. Soakoja opère également en gestionnaire direct d’ouvrages alimentant les chefs-lieux de commune.
  • OSUWELA est une coopérative mozambicaine qu’Inter Aide sollicite pour des prestations de formation de techniciens, de boutiquiers et de comités pour la maintenance.
Résultats attendus
  • Les services de maintenance des puits-forages sont mis à l’échelle et leur gestion progressivement transférée aux instances déconcentrées
  • Des modèles de coproduction de services eau-hygiène-assainissement associant société civile-secteur privé-services publics sont établis et consolidés au sein de collectivités territoriales
  • Un plaidoyer sur la maintenance et le partage de l’expertise contribuent à la mise à l’échelle
  • 75 % des points d’eau des zones ciblées sont fonctionnels
  • 75 % des institutions connaissent la situation de leur territoire en matière d’eau et d’assainissement
  • 3,5 millions de personnes bénéficient d’un service de maintenance
Éthiopie, Guinée, Haïti, Madagascar, Malawi, Mozambique et Sierra Leone
Localisation
2 500 000 Euros
Montant du financement AFD
8 045 886 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Juillet 2020
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Statut