• logo linkedin
  • logo email
AFD
L’EEASM, en charge de la gestion des services d’eau et d’assainissement de l’île, est ac-compagné par l’AFD à travers la mise à disposition d’appuis techniques visant à renforcer leurs capacités de mise en œuvre d’opérations d’investissement.
Contexte

L’EEASM agit sur un territoire insulaire fortement exposé aux risques climatiques sans disposer d'eau de source (île sèche). L'eau fournie est issue d'un procédé de désalinisation très énergivore. Il s'agit du seul acteur en matière d'eau et d'assainissement du côté français de l'île.
Le procédé de production d’eau énergivore induit un prix de l'eau est parmi les plus élevés de France (9,5€/m³ contre 4,14€/m³ en France hexagonale). 89% des ménages saint-martinois sont raccordés aux services de l’EEASM. Les 11% restants s'alimentent en eau potable par des ressources alternatives (récupération eaux de pluie, installations privées de dessalement, achat d'eau en provenance du territoire hollandais).

Descriptif

L’EEASM bénéficie depuis août 2023 d’un accompagnement de l’AFD via une subvention du Fonds Outre-Mer de 200 k€ visant à financer la mise à disposition d’appuis techniques de type Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) en vue de permettre la conduite efficace de 13 opérations d’investissements sur la période 2023-2024. Cela représente un montant de 14 M€ de dépenses. 

L’objectif de ces investissements est de poursuivre l’amélioration du rendement technique des réseaux de distribution d’eau potable afin d’atteindre l’objectif réglementaire de 85% contre 70% actuellement (vs 50% suite au cyclone Irma en 2017). En effet, tenant compte du coût élevé de la production d’eau potable, l’amélioration de la performance du réseau reste un enjeu économique important.

A côté de cette prestation, l’EEASM bénéficie également au titre du contrat de progrès du Plan Eau DOM d’une mission de deux années confiée au cabinet ESPELIA afin de :

  • mettre en œuvre un audit financier de la Délégation de Service Public ;
  • former et sensibiliser les élus sur la gestion d’un service Eau et Assainissement ;
  • élaborer un plan de gestion de la sécurité sanitaire des Eaux.

Plus récemment, une nouvelle subvention du Fonds Outre-mer d’un montant de 300 k€ a été autorisé par l’Etat au COPIL FOM du 8 novembre 2023. Cette subvention permettra d’accélérer la mise en œuvre des projets d’investissements de l’année 2024 parmi lesquels la mise en conformité des infrastructures d’assainissement mais aussi de l’usine de dessalement dont la production doit être étendue, ou encore la prévention des déversements d’eaux usées dans l’environnement naturel. 

Impacts

Avec le concours des appuis techniques financés sur FOM en 2023, l’EEASM a pu mettre en service un logiciel de suivi de projets, engager comptablement 80% des dépenses relatives aux 14 opérations d’investissements visées en 2023 et mandater celles-ci à hauteur de 50% à fin septembre 2023. A ce jour, toutes les opérations bloquées en début d’année 2023 sont engagées notamment : l’optimisation des réseaux d’eau du quartier d’Orléans (2,2 M€), la création de bassins de collecte au quartier d’Orléans (4,5 M€ et le projet d’usine de dessalement et d’unité de traitement mobile (3,5 M€). Grâce aux prestations techniques mises en œuvre par l’AFD sur Fonds Outre-Mer, les projets d’investissements ciblés font l’objet de rapports d’exécution et de remontées de dépenses auprès des financeurs en temps et en heure. 

Concernant l’appui technique mis en œuvre grâce au Plan Eau DOM, la prestation a démarré en juillet 2023 et sera évalué en milieu d’année 2024.

08/08/2023
Date de début du projet
08/08/2024
Date de fin du projet
12 mois
Durée du financement
Saint-Martin
Localisation
Outils de financement
Programme de financement
200 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
l’Etablissement des Eaux et de l'Assainissement (EEASM), Saint-Martin
Bénéficiaires

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !