Janvier 2020 : quatre nouveaux financements approuvés par l'AFD

publié le 30 janvier 2020
  • logo linkedin
  • logo email
Visuel standard (Ne pas modifier ! À retirer avant de rajouter votre visuel)
Quatre nouveaux projets ont été approuvés par le conseil d’administration du 30 janvier 2020 ainsi que par le comité des États étrangers et du comité Outre-mer de l’AFD du 29 janvier 2020 pour un montant total de 156,3 millions d’euros.
En outre, le conseil d'administration a pris connaissance du rapport d’activité du comité des évaluations de l’AFD pour l’année 2019, de la nouvelle feuille de route stratégique 2020-2022 de Proparco, et s’est également vu présenter le plan d’activité du Groupe pour l’année 2020.

Les financements suivants ont été approuvés :

  • Appui à l’irrigation dans le sud d’Haïti

Secteurs : agriculture développement rural
Montant du financement : subvention de 13 millions d’euros

Le projet vise à réhabiliter les infrastructures hydro-agricoles de 6 petits périmètres (1500 ha en tout) du département du Sud, situés dans la plaine d’Aquin et la plaine des Cayes, cette dernière représentant l’une des principales plaines agricoles du pays. Ces réhabilitations tiendront compte d’usages variés de l’eau avec des aménagements prévus pour des usages domestiques (puisage, lessive, abreuvement) et la bonne circulation des riverains. Cet appui prolonge le projet SECAL (2012-2019) et permettra de poursuivre les actions de renforcement de la Direction départementale du département du Sud (DDAS) et de soutien aux institutions locales. Il confortera les acquis et consolidera la structuration des irrigants et, au-delà, du tissu économique dans deux zones fortement impactées par l’ouragan Matthew de 2016.

Secteurs : éducation – enseignement supérieur
Montant du financement : prêt de 10 millions d’euros

Dans le cadre du programme régional ACE Impact (Africa Centers of Excellence), le projet permettra le financement de deux centres d'excellence et d'une école polytechnique au Bénin. À travers un mécanisme incitatif de décaissements sur résultats, il vise à stimuler les capacités de formation et de recherche de haut niveau, développer l’impact de la recherche sur le développement économique et social et favoriser une gouvernance ainsi qu’une soutenabilité des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

  • Programme Route des Chefferies, Cameroun

Secteur : industries culturelles et créatives
Montant du financement : subvention de 2 millions d’euros

Le projet vise la valorisation, la conservation et la promotion du patrimoine culturel, naturel et créatif de l’ouest du Cameroun en tant que vecteur de développement touristique et économique de la région. La sauvegarde des savoir-faire traditionnels et l’amélioration des débouchés pour les artisans sont des objectifs forts du projet.

  • Troisième phase du financement du programme « Développement de l’éducation, de la formation, de l’insertion des jeunes », Côte d’Ivoire

Secteur : éducation
Montant du financement : prêt de 131,3 millions d’euros

Ce programme contribuera à réduire la pression démographique scolaire via la construction de 58 collèges en zone périurbaine accompagnée d’un dispositif de formation continue des enseignants, à améliorer l’enseignement des sciences à partir de la réhabilitation du lycée scientifique de Yamoussoukro, à améliorer l’apprentissage informel agricole et rural dans le département de Botro, et à développer les capacités et renforcer la professionnalisation des filières supérieures d'ingénieurs à Yamoussoukro et de valorisation des ressources naturelles à Korhogo.
 

► L’ensemble des financements et la communication du conseil d’administration de l’AFD sont à retrouver ici.