• logo linkedin
  • logo email
La convergence économique au prix de déséquilibres croissants_couv1

Dans les différents pays où elle a été recherchée, la réduction des inégalités territoriales de développement s’est avérée difficile à atteindre. Dans les DOM, la convergence progressive des niveaux de développement avec l’Hexagone a plutôt réussi, même si une part importante du chemin reste à parcourir. Cependant, les trajectoires de convergence reposent en partie sur l’essor continu du secteur des administrations publiques et sont donc conditionnées aux transferts publics en provenance de l’Hexagone pour le financer. Alors qu’on observe dans ces économies une certaine hypertrophie du secteur public, le secteur marchand demeure largement insuffisant pour alimenter un développement plus endogène.

Le rattrapage des DOM vis-à-vis de l’Hexagone est encore plus marqué en termes de revenu disponible brut des ménages. Cela s’explique également par la part importante des revenus d’activité issus du secteur public, mais également par les mécanismes de redistribution des revenus. En effet, même si les prestations sociales par habitant sont en moyenne moins importantes dans les territoires ultramarins, cet écart est largement compensé par des prélèvements bien moindres. Cependant, même si la redistribution exerce en moyenne des effets favorables sur les revenus des ménages ultramarins, ces effets ne sont pas nécessairement ciblés sur les ménages les plus précaires, et de ce fait ne contribuent probablement qu’assez peu à la réduction des inégalités intra régionales, plus marquées en métropole. 

Enfin, au cours de ces deux dernières décennies, le modèle de développement des DOM, plus dépendant des transferts publics que celui qui prévaut dans les autres régions ultrapériphériques, s’est avéré plus résilient aux crises économiques et il s’est traduit par de meilleures évolutions de l’activité et des revenus.

pdf : 1.36 Mo
auteur(s) :
issn :
2492 - 2846
pages :
56
numéro :
294
disponible aussi en : fr
1.36 Mo (pdf)
téléchargé 55 fois