Fonds Paix et résilience Minka - Bilan d'activité 2020

Le groupe AFD a fait de la paix durable un engagement majeur, un engagement inscrit dans le cadre de la stratégie « Prévention, résilience et paix durable » de la France pour lutter contre la fragilisation des États et des sociétés. Cette approche globale s'appuie sur les complémentarités des moyens de l'équipe France dans les domaines de la défense, de la diplomatie et du développement (les 3D) ou encore de la stabilisation et de l'action humanitaire.

Pour agir sur les déterminants des crises et apporter rapidement une réponse au bénéfice des populations locales, la France s'est dotée d'un moyen de financement adapté : le fonds Paix et Résilience Minka. Mis en oeuvre par l'AFD, cet outil est dédié aux interventions de moyen-long terme sur les territoires affectés par une crise ou un conflit. Le fonds Minka poursuit ainsi un objectif : consolider la paix.

En 2020, alors que la crise du Covid-19 a intensifié la volatilité du contexte, des défis ont dû être relevés : des zones difficiles d'accès, un enjeu de coordination accru entre les acteurs et une attention systématique portée sur les actions au bénéfice des plus vulnérables – groupes marginalisés, réfugiés, déplacés forcés et populations hôtes. Cette préoccupation de « ne laisser personne de côté » est centrale dans les projets Minka.

Grâce à son approche adaptée aux situations fragiles pour soutenir les gouvernements et répondre aux besoins des populations locales, Minka a su aller au-devant de ces enjeux sur les quatre bassins de crises prioritaires pour la politique extérieure de la France : le Sahel, le pourtour du lac Tchad, la République centrafricaine et le Moyen-Orient.

pdf : 879.11 Ko
disponible aussi en : fr en
879.11 Ko (pdf)
téléchargé 338 fois