Couv MacroDev 57 Panorama #2 VF

2024 devait être l’année de la baisse des taux, s’achevant par le point d’interrogation des élections américaines qui rouvrirait les scénarios pour 2025… Or, d’une part, l’inflation peine à quitter la scène pour laisser la place à des baisses de taux généralisées et significatives. D’autre part, les facteurs politiques semblent déjà prendre le dessus en faisant peser de nouvelles incertitudes sur la trajectoire de l’économie mondiale à court et moyen terme.  

Même si les cours du pétrole semblent bien résister (à la hausse) aux tensions au Moyen-Orient et ceux des céréales retrouver les niveaux qui prévalaient avant la guerre en Ukraine, la prolongation et/ou l’extension des conflits pourraient durablement altérer certaines chaines d’approvisionnement et certains marchés de matières premières. La première conséquence serait une inflation volatile et structurellement plus élevée, possiblement catalysée par une accélération et une intensification des catastrophes climatiques. Enfin, la reconstitution de blocs rivaux pourrait nuire aux flux commerciaux, financiers et migratoires, qui permettaient une réduction des inégalités et un accroissement de la productivité à l’échelle mondiale.

C’est la raison pour laquelle nous avons choisi, pour ce nouveau panorama semestriel de la série Macrodev, de mettre les projecteurs sur la trajectoire des investissements directs étrangers (IDE), à la fois signaux faibles de la reconfiguration géoéconomique et éléments fondamentaux de la soutenabilité des comptes externes, du développement et de la convergence économique des pays émergents et en développement.

pdf : 1.48 Mo
auteur(s) :
Vincent Joguet
Laura Marie
Thibault Vasse
coordinateur :
Sylvain Bellefontaine
collection :
Macrodev
issn :
2116-4363
pages :
36
numéro :
57
disponible aussi en : fr en
1.48 Mo (pdf)
téléchargé 136 fois