• logo linkedin
  • logo email
CEDEAO, Lomé, Togo
L’AFD accompagne la BIDC en vue de promouvoir l’intégration économique et financière plus aboutie dans la sous-région ouest-africaine et ainsi contribuer à la réalisation de la Vision 2020 de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.
Contexte

Condition nécessaire à l’opérationnalisation de la Vision 2020 de la CEDEAO, l’intégration du système financier à l’échelle régionale est une exigence du programme de coopération de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), lequel se poursuit actuellement sous diverses formes. Néanmoins, mis à part dans la zone UEMOA, l’espace CEDEAO présente à ce jour un système financier encore trop fragmenté, peu profond et qui peine à financer l’investissement de long terme nécessaire à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 sur le développement durable et le climat. Dans un contexte de relance tel qu’il devra se dessiner à l’issue de la crise sanitaire, l’intégration financière sous régionale constituera un enjeu crucial pour le développement d’un modèle économique plus durable et résilient. Le positionnement des institutions financières régionales de développement, au premier rang desquelles la BIDC, doit être renforcé afin de constituer des instruments au service de l’intégration régionale et de la transition vers des modèles économiques plus durables et résilients.

Descriptif

Cette 1ère ligne de crédit vient matérialiser un nouveau partenariat historique entre l’AFD et la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO, qui jusqu’à présent était articulé autour d’une subvention d’assistance technique de 0,5 million d’euros. La facilité de crédit octroyé à l’institution sous régionale vise à contribuer au financement d’investissements de relance économique alignés avec l’Agenda 2030 sur le développement durable, au bénéfice des États-membres et des opérateurs économiques de la CEDEAO. Le projet est structuré autour de deux instruments financiers :

  • Une ligne de crédit d’un montant de 50 millions d’euros, présentant des conditions adaptées au financement de projets porteurs d’impacts positifs sur l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) et au bénéfice des États-membres et du secteur privé de l’espace CEDEAO.
  • Une subvention d’un montant de 0,4 million d’euros pour le financement d’un programme d’assistance technique visant à appuyer la BIDC dans sa démarche de renforcement de capacités, à travers des activités prioritaires pour la mise en œuvre de son Plan stratégique 2016-2020 et ciblées sur les fondamentaux bancaires de la Banque.
Impacts

Plus spécifiquement dans un contexte post-Covid, cette ligne de crédit permettra à la BIDC de financer environ 100 millions d’euros d’investissements dans la sous-région pour la réalisation des ODD, dont une part significative dans des régions fragiles et à des conditions soutenables pour les États-membres et les opérateurs économiques.

28/07/2020
Date de début du projet
10 ans
Durée du financement
15 Etats membres de la CEDEAO
Localisation
Outils de financement
50 400 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
BIDC, Opérateurs économiques de l’espace CEDEAO
Bénéficiaires

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !