Birmanie

Grand territoire majoritairement rural et très riche en ressources naturelles, la Birmanie jouit d’une position géographique stratégique entre le sous-continent indien, la Chine et l’Asie du sud-est. Depuis 2012, l’Agence Française de Développement (AFD) accompagne le pays pour un développement durable et solidaire, en agissant dans les domaines de l’énergie, du développement urbain, des ressources en eau et de la santé.
En raison de l'instabilité de la situation politique, l’activité du groupe AFD porte aujourd’hui exclusivement sur l’appui à la société civile birmane. Seul ou avec ses partenaires (Union Européenne en premier lieu), le Groupe apporte sa contribution à des projets en matière de sécurité alimentaire, de santé ou encore d’énergie. En outre, plusieurs projets en cours relevant du Fonds Mondial santé sont opérés en Birmanie par Expertise France (dans le cadre de l’Initiative).
  • logo linkedin
  • logo email
Temple, Birmanie
L’AFD et la Birmanie : être aux côté de la population birmane en soutenant, avec nos partenaires, les projets des organisations de la société civile
Temple, Birmanie

Améliorer les capacités d’intervention des organisations de la société civile locale

Centre-ville de Rangoun, Myanmar

Améliorer les capacités d’intervention des organisations de la société civile locale

Mise en œuvre par un partenaire de la société civile, le projet « Renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile (OSC) » a pour objectif de contribuer au renforcement des capacités des OSC birmanes pour répondre aux besoins identifiés dans un contexte de crise. En lien avec les partenaires associatifs locaux, notre partenaire a déployé au fil des années une approche multisectorielle (éducation, sécurité alimentaire, nutrition, santé, protection et, abris et matériel de première nécessité).

Dans le contexte birman actuel les OSC locales sont les plus aptes à apporter une aide rapide et pertinente par rapport aux besoins identifiés.
Le projet vise à renforcer les capacités d’intervention des OSC locales (à travers des formations et la mise à disposition d’outils adaptés) ainsi que leur mise en réseau. Ces actions permettront, à long terme, une meilleure réponse aux besoins des OSC, une harmonisation et un partage des bonnes pratiques entre les OSC birmanes bénéficiaires leur permettant un fonctionnement autonome. Pendant ce projet, 6 OSC seront accompagnées dans la mise en œuvre de micro-projets devant toucher environ 5 000 personnes.

Renforcer la sécurité alimentaire et moyens d’existence

Pôle technologie santé, Beyrouth, Liban

Renforcer la sécurité alimentaire et moyens d’existence

Mise en œuvre par Solidarités International, le projet « Formation à l’Agriculture durable et Renforcement des capacités pour l’amélioration des Moyens d’existence » a pour objectif de remédier aux défis d’isolement socioéconomique et d’insécurité alimentaire auxquels font face les populations, avec une attention particulière pour les jeunes et les femmes.

En partenariat avec une organisation locale spécialisée dans la formation professionnelle et le renforcement des capacités des jeunes et des organisations communautaires, le projet aborde des thématiques telles que l’agriculture durable, l’amélioration des filières agricoles et le soutien aux petites entreprises.

A travers cette initiative, le projet cherche à renforcer les capacités du partenaire local grâce à des formations axées sur les techniques agricoles innovantes et résilientes face aux effets du changement climatique. De plus, le projet vise à améliorer les infrastructures du centre de formation en construisant notamment une salle de formation et d’un lieu d’hébergement, encourageant des initiatives entrepreneuriales ou coopératives qui favorisent l’intégration professionnelle des femmes et des jeunes. 

Soutenir la résilience et de l'accès aux services de base

Poste de transformation d'électricité, Vietnam

Soutenir la résilience et de l'accès aux services de base

Mise en œuvre par Première Urgence Internationale, le projet « Amélioration des moyens de subsistance et de la résilience » a pour objectif de renforcer la résilience économique des ménages vulnérables.

Le projet est basé sur une intervention multisectorielle laquelle vise à améliorer le statut nutritionnel des personnes touchées par la crise, grâce à des activités intégrées en matière de sécurité alimentaire, de nutrition mais aussi d’EHA (Eau, Hygiène, Assainissement).

Le projet promeut une approche transversale via des formations adaptées aux notions du Genre et au leadership. 

Accroître la résilience des ménages ruraux

Canal, irrigation, Birmanie

Accroître la résilience des ménages ruraux

Mise en œuvre par le GRET, le projet « Amélioration de la résilience des ménages ruraux » a pour objet de renforcer la capacité de résilience des ménages ruraux dans un contexte de crises multiples, dont la crise climatique. Cette résilience consiste à accompagner les producteurs dans une transition agroécologique de leurs pratiques agricoles, accroissant leur autonomie. De même, le GRET appuie et renforce 2 institutions de microfinance birmanes, afin qu’elles continuent d’offrir des services financiers à l’agriculture familiale et accompagnent leur développement.

11
millions d'euros engagés en neuf ans
5,6
projets financés par le Groupe depuis 2012
5
hectares de périmètres irrigués d’ici à 2021

Plus vaste pays de l’Asie du Sud-Est continentale, la République de l’Union de Birmanie partage des frontières terrestres avec la Chine, la Thaïlande, l’Inde, le Laos et le Bangladesh. Elle est baignée, au Sud, par l’Océan indien (Golfe du Bengale et Mer d’Andaman) sur environ 2 000 km de côtes. Cette situation géographique favorable place le pays au croisement des trois marchés dynamiques que sont l’Inde, la Chine et l’ASEAN.

Avec un PIB par habitant de 1 469 USD en 2020, le pays est toujours classé parmi les PMA et près de 25 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Après des décennies d’isolement, la Birmanie a connu depuis 2010 une dynamique de forte croissance, qui s’est traduite par une augmentation progressive du revenu par habitant. Toutefois, la crise de la COVID19 et surtout le coup d’état militaire du 1er février 2021 ont remis en cause le processus de développement entamé, et ont donné un coup d’arrêt brutal aux dynamiques de développement en cours dans le pays.

L'AFD a débuté ses activités en Birmanie en 2012. Ses interventions d’abord axées sur la sortie de crise ont évolué vers la croissance verte et solidaire. Suite à la prise de pouvoir par le corps militaire en 2021, l’AFD recentre ses interventions dans les activités de renforcement de capacités de la société civile locale œuvrant à soutenir et appuyer les moyens de subsistances des populations les plus vulnérables.

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Contact