Direction régionale golfe de Guinée

  • logo linkedin
  • logo email
La direction régionale Golfe de Guinée, basée à Abidjan, couvre 8 pays de la région : Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Libéria, Nigéria, Sierra Leone et Togo.
Point de passage entre le Sahel, la région du lac Tchad et l’océan Atlantique, le golfe de Guinée est un « poids lourd » démographique et économique au niveau continental. Sa dynamique est pourtant freinée par certaines fragilités endogènes. Le groupe AFD accompagne l'élan de prospérité de la région et entend contribuer à y ancrer une dynamique de développement inclusive, durable et participative.

Stratégie

La direction régionale golfe de Guinée, basée à Abidjan, couvre huit pays de la région : Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Libéria, Nigéria, Sierra Leone et Togo.

Fort d’une dynamique économique supérieure à la moyenne continentale, le golfe de Guinée est pourtant porteur de fragilités intrinsèques. Afin de consolider la prospérité de la région et de traiter ses zones de fragilité, quatre axes d’action ont été identifiés par le groupe AFD dans le cadre de sa stratégie régionale :

Soutenir l’insertion économique et sociale de la jeunesse

Face au constat d’une jeunesse en recherche d’opportunités et partiellement sous-employée, le groupe AFD soutient le continuum éducatif, de l’éducation de base à la formation professionnelle et supérieure, avec un effort spécifique en milieu rural. Il s’engage également à promouvoir l’emploi en soutenant le secteur privé et en renforçant la cohésion sociale et économique à travers le sport et la création culturelle.

Le groupe AFD promeut par ailleurs l’égalité entre les femmes et les hommes chez les plus jeunes générations, en agissant de manière coordonnée sur l’accès réel des jeunes femmes à l’éducation, aux financements, au foncier, à l’emploi et à la santé.


Favoriser la transition démocratique et citoyenne

L’une des priorités du groupe AFD dans la région du golfe de Guinée est d’agir pour rendre les sociétés plus inclusives. Cela suppose de garantir une justice accessible à tous et des services publics sociaux universels (santé, éducation). Il s’agit aussi d’améliorer la gestion financière de l’État et son efficacité pour renforcer la soutenabilité des politiques et accompagner le développement de la société civile.

Offrir une réponse intégrée face aux risques de fragilisation des zones frontalières

Face aux risques de fragilisation des zones frontalières du Sahel et du lac Tchad, l’enjeu est d’anticiper et réduire les tensions et de renforcer la résilience des institutions, des territoires et des populations. Le groupe AFD cible ces zones vulnérables (« Agir au Nord ») ainsi que les espaces déjà en crise (lac Tchad), pour y appuyer le développement agricole et l’accès aux services de base (énergie, eau, etc.). En partenariat avec la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), nous accompagnons également les mouvements de population, liés notamment au nomadisme, en intégrant les effets du changement climatique sur ces dynamiques.

Le Groupe finance par ailleurs des projets de préservation de l’environnement (forêt, zones de savanes) et d’adaptation au changement climatique mieux partagés par les communautés (« co-bénéfice social »), tout en soutenant l’intégration économique régionale pour contribuer au désenclavement du Sahel.


Faire émerger des espaces urbains créateurs de valeurs, à faible empreinte climatique et environnementale

L'action du groupe AFD contribue à préserver les ressources naturelles et à protéger les espaces lagunaires et côtiers pour des villes plus résilientes au changement climatique. Il appuie les politiques énergétiques et les plans de déplacements urbains afin de promouvoir des villes sobres en carbone.

Nous soutenons également une société urbaine du numérique, de la connaissance et de l’entrepreneuriat, pour des villes connectées et créatrices d'emploi. Cette politique permet de développer les services de santé et d’éducation pour tous, mais aussi d’encourager une agriculture tournée vers les villes, pour des villes inclusives.

Pays couverts

  

 

Chiffres clés

5,15
milliards d'euros engagés de 2016 à 2020, dont 826 millions d’euros pour Proparco
1,7
million de personnes bénéficiant d’un service élémentaire d’alimentation en eau potable
23%
des engagements totaux en Afrique en 2021, soit 915 millions d'euros

Ressources

Vidéo

Changements climatiques et hydro-électricité en Côte d'Ivoire

Changements climatiques et hydro-électricité en Côte d'Ivoire
Mar 2022
Publication institutionnelle

Le groupe AFD et l'Europe dans le golfe de Guinée

Le groupe AFD et l'Europe dans le golfe de Guinée
Mar 2022
Document de recherche

Pratiques de veille informationnelle des acteurs du développement en Afrique francophone à l’ère numérique

Couv1
Fév 2022
Document de recherche

Incertitudes (p)endémiques dans les pays en développement : les enjeux d’une interdépendance accrue entre les banques et l’État

MacroDev 37
Fév 2022
Vidéo

Ziama, un foyer de biodiversité à préserver

Ziama, un foyer de biodiversité à préserver
Jan 2022
Vidéo

Bénin : la réhabilitation du site royal d'Abomey

Bénin : la réhabilitation du site royal d'Abomey
Jan 2022
Toutes les ressources
Carte des projets

Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Géographie
Type de financement
Antennes
Filtres

Géographie

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets